Avec l’écriture du second volume du Cycle de Loryn, mon roman a pris un tournant beaucoup plus dramatique. Tout en restant loin du meurtre et du sexe gratuit d’un Game Of Throne, Roweyna devient plus sombre, plus pessimiste et plus sanglant. Pour marquer cette évolution il me fallait un graphisme à la hauteur, c’est pourquoi j’ai décidé de changer la couverture du premier volume et de faire appel au talent de Piotr Foksowicz pour incarner ce changement. Cet artiste a un don pour donner une atmosphère à ses illustrations qui m’a immédiatement conquit, il y a du Frazetta chez lui. J’adore cette capacité à rendre presque tangible l’air de ses compositions, on y sent le froid, l’humidité et c’est exactement ce genre de sentiment qu’un auteur doit chercher à transmettre au lecteur, selon moi. Un autre point important, sale et corrompu: c’est aussi ce qui se dégage du monde de Roweyna. On est pas dans la violence gratuite et immédiate, mon univers et ses menaces avancent masqués, tout est sous-jacent, comme dans ses illustrations nous sommes le spectateur de l’action à venir. Je fais ici référence au cinéma car c’est ainsi que j’aime écrire, pour moi le roman doit être un spectacle divertissant au souffle épique qui vous emmène plan par plan jusqu’au dénuement final…bien assis dans votre fauteuil.

Vous pourrez bientôt vivre tout cela en numérique et en papier, et vous pouvez toujours suivre et partager mon travail sur Facebook.

COVER-gold-2-11x18